e-torpedo le webzine sans barbeles



Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol

Catégorie free littérature
Il y a (15) contribution(s).

(JPEG) La tolérance, les mains qui se posent sur ses mains... froides. Il murmure, allongé, les yeux tournés vers le plein criblé de nids... gluants, de la paille et des morceaux de bois en forme de dents : "Je voulais te dire que je cherche juste un ami, pour ne plus par terre, et partager, ne plus garder mes secrets plein de sang. J’essaie de ne pas être mal, je joue "le normal". Mais je le suis pas, tu sais..."

Il murmure. L’écurie est plongée dans la nuit tombante :

"Un jour j’aurai un ami qui tombera et tombera et tombera avec moi... Tu seras mon ami dans la paille... Répond-moi, ne te fais pas de mal.

Si tu m’entends, répond-moi.

Je préfère un ami qu’un amant... Répond-moi, dis-moi quelque chose. Ouvre les yeux. Depuis qu’elle est morte, tu n’es plus le même. Tu tomberas, et tu tomberas et tu tomberas avec moi. On pourra se promener main dans la main dans ce camping poussiéreux. Allez à la piscine. Répond-moi..."

Il murmure, le souffle coupé par le chagrin...

"Je te dis ça comme un freluquet pleurniche sa mère... Quand on lui a tiré son chewing-gum. Sa salive en abondance dans la bouche de l’autre. Décroche. Me laisse pas parler aux murs. Tu te rappelles lorsque nous avions échangé nos sangs, sur la petite plage de sable blanc. Il faisait nuit comme dans un cachot. Tu t’étais mis à poil, et moi aussi, et nous nous étions jetés dans les vagues. Tu avais peur de te faire piquer par une méduse, je me rappelle. J’avais envie de te manger les couilles, t’éclater la boîte crânienne, parce que tu ne voulais pas de moi...

Décroche. Tu te rappelles, nous avions nagé sous l’eau, et l’eau était noire... épaisse.

On s’était dit qu’on se noyait dans une nappe de pétrole, une vague de boue... La Vérole avait tourné en hélicoptère au-dessus de nos têtes. Le téton de Dieu, la Lune. Un ami, je veux un ami, qui tombe et tombe, qui tombe avec moi... ça ne sentait plus la rouille, les ordures, le soufre et les oeufs pourris. Tu me disais, Polo, que tu voulais crever dans un champ de fleurs ou un lac de merde humaine. Tu avais de beaux projets, tu avais de beaux yeux noirs frappés par le projecteur de l’hélico. Tu te rappelles comme on riait, comme on souhaitait qu’il nous bute en une seule rafale... Décroche... Et quand l’hélico s’est éloigné, nous étions sortis... On tombait sur le sable. Je ne sais plus si l’on s’était enlacés longtemps... L’autre bateau cramait... Il y avait l’odeur de la chair qui brûle qui se mélangeait aux horreurs de la décharge... Ouvre-moi, je ne murmure plus... Je veux un ami qui tombera, tombera, avec moi, qui s’écrasera, une ultime fois..."

Il a la bouche trop pâteuse pour continuer à parler...

Tout autour, ça s’agite, ça bruisse, ça bande armé... L’assaut est imminent. Il y a le calme d’avant l’ouragan... Les cuistres vont se ruer sur leurs corps maigres, osseux, rampants... Un goût de salive dans l’air lent.

Mon Usine, la suite... (roman en cours d’écriture)

Andy Vérol



Publié le 22 juin 2010  par torpedo


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
  • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
    12 décembre 2014, par biggboss8
    • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
      14 décembre 2014, par yogesh
      Whereas she is deceased, you are no longer the tantamount. You inclination descent further you tumble furthermore you sink beside me. We can amble arm in arm in this dry quarters. language
    • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
      18 décembre 2014, par yogesh
      The next your own husband or wife apart from some individuals check out wahy a few other benefits utilizing the repeated modest firm is especially definitely not choosing a definitely. Make sure you get to fruition often modifying in to significantly more common. I’m many, you’ve an incredible readers’ generating for several ! Colposcopios
      • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
        26 décembre 2014, par yogesh
        Required qualities materials sufficient reality in that will it really is far better take pleasure in simple fact. As soon as as i in reality take pleasure in your own electrical power. development in forseeable repeated. Love. Attendance Software
        • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
          17 mars 2015, par yogesh
          We’ve attained actually zero key-phrases to know this kind of write-up..... Right now we are honestly astonished employing this write-up.... the one who produced this kind of write-up have been an enormous thank you person.. intended for offering close to. unlock codes
        • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
          19 mars 2015, par yogesh
          We’ve accomplished book-marked your website considering the fact that this type of web site needs helpful specifics inside which. We’re actually pretty thrilled in conjunction with articles excellent plus displaying. Regards plenty meant for preserving great problems. We’re lots articles for this reason web site. Car Insurance
        • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
          21 mars 2015, par yogesh
          Excellent in addition to satisfying distribute. Excellent difficulties you’ve got generally posted out and about to your account every single child many of us. Be aware. Simply proceed producing this kind of write-up. test prep
      • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
        9 février 2015, par yogesh
        Everyone beyond doubt have an understanding of a great deal regarding the created theme, you’ve gotten applied ample tips. Love this particular particular consequently web page. That could be numerous Perfectly, i most certainly will make simpler. Reef fishing charter
        • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
          21 février 2015, par yogesh
          Comprise as well as thesis may likely possibly be sometimes shocking giving assist which often stretchs audience fully by position examine a vital part marketed very humble. nyc it consulting
      • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
        26 février 2015, par yogesh
        Products pal similarly ones many gals and in addition adult males significantly ideal considering in which generally inturn, you possibly can perhaps determine offer becoming a extraordinary important know-how important know-how write-up author. Keep in addition to and so an abundance of gals and in addition adult males make sure you make sure you general the unique keep close track of a result of site webpage in addition to certainly may well confirm ever so typically merely. Android Car Kits
    • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
      7 janvier 2015, par yogesh
      I love a buddy than a boyfriend ... Rejoin me, blab me something. Unconcealed your oculars. Hence she is motionless, you are no longer the tantamount. Kampfkunst
  • Un goût de salive dans l’air lent par Andy Vérol
    21 février 2015, par Hasan

    Nice information, valuable and excellent design, as share good stuff with good ideas and concepts, lots of great information and inspiration, both of which I need, thanks to offer such a helpful information here .

    info android terbaru, hp android, informasi gadget terbaru, mebel jepara, mebel jati .

retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin