e-torpedo le webzine sans barbeles



Woerthituri te salutant

Catégorie politique
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG)

illustration Clovis Trouille Le confessionnal

La statue du ministre Woerth droit dans ses comptes s’incline au fil des semaines, minée par l’argent et l’endogamie des relations, des intérêts et des visions du monde. Libération vient encore de lâcher sur lui une nouveau missile venu du passé. A la question "peut-on mélanger argent et politique ?", Woerth n’aurait sans doute pas dû répondre qu’elle était "stupide"...

Le résident de l’Elysée avait pourtant sorti les orgues de Staline et poussé le curseur xénophobe dans le rouge pour obliger tous ces butés qui regardent la lune à se concentrer sur le doigt. Raté ! Spin-doctor Guéant et la PME-Elysée devront trouver une autre mirage.

Eric Woerth, encore ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, vient de lancer son délicat chausson brodé dans les porcelaines gouvernementalo-élyséennes. La « guerre » à l’anti-France a explosé, à peine inaugurée.

Effectivement, Woerth a fait beaucoup de chemin depuis le moment où il jugeait « stupides » les questions soulignant l’évidente contradiction entre encaisser les chèques des riches et leur demander des chèques, au ministère. Son affaire est bel et bien devenue l’affaire number one de l’état-UMP. Si l’on excepte, bien sûr, les 100000€ privés qui auraient fluidifié la campagne du candidat Sarkozy de Nagy-Bocsa.

L’effort inlassable de la claque médiatique et de la cohorte des porte-paroles UMP, suivi de l’incursion visible du chef de l’Etat lui-même au cœur de bataille, semblait pourtant avoir exfiltré, enfin, le trésorier-ministre loin du feu des citoyens remontés et des médias indépendants, après plus d’un mois de combat.

Malheur !...Voilà que les ennemis ont forcé le coffre Woerth. La vedette du jour s’était stupidement obstinée à maintenir cadenassés de vieux papiers, de vieux billets et de vieilles interventions.

Un peu de psychologie élémentaire aurait pourtant dû franchir la morgue du soldat Woerth et de ses soutiens. Récuser, refuser à toutes forces la moindre découverte, ignorer le long fil liant les vilains secrets, faire comme s’il n’y a pas toutes ces failles sur cet immense coffre-fort, ne peut qu’exciter sérieusement les curieux.

Sans compter tous ceux qui, allez savoir pourquoi, ont une vraie dent contre le secret ministre, sa femme à 200000€/an, son vrai-faux copain De Maistre, sa vague connaissance milliardaire et son élocution tout à fait coiffée. Sans oublier les « terroristes » de l’info qui reniflent quelques résidus de thermite encore assez actifs pour faire un scoop, dans les années sous clé.

Le coffre-fort cède, peu à peu.

Aujourd’hui, il crache un billet assez lourd. Woerth aurait offert, en 2008, aux héritiers du sculpteur César un dégrèvement fiscal de 27 millions d’euros sur la succession et un effacement des « pénalités de mauvaise foi », d’après Libération relayé par Rue89.

La grâce en aurait été faite par Woerth-Ministre-du-Budget-des-Comptes-publics-de-la-Fonction-publique au terme de la négociation avec les deux exécuteurs testamentaires de César. L’un d’eux, Alain-Dominique Perrin, est un des plus gros donateurs finançant l’UMP. Il a un point commun amusant avec Patrice de Maistre, gestionnaire de fortune d’une autre fan de l’UMP : la légion d’Honneur. Promotion 2009, remise par J.P. Raffarin.

Une réponse est parvenue émanant du camp Action-Climat-Woerth. Elle assure que celui-ci a « strictement suivi la proposition de l’administration fiscale », qu’il dirige, et qu’il « tirait les conséquences d’une décision de justice. ».

Avec ça, si la meute ne reconnaît pas le sens inné de la justice dans la main de ce ministre refusant d’accabler un camarade qui ne gagne qu’un million d’euros par an, on ne voit plus que les vacances prolongées.

Tiens, paraît qu’il y a des places en ce moment sur l’île d’Arros.



Publié le 7 août 2010  par Taimoin


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin