e-torpedo le webzine sans barbeles



Les 4...7 septembre, c’est dans la rue que ça se passe !

Catégorie société
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG) L’affaire Woerth, ou plutôt le feuilleton Woerth qui dure depuis juillet déroule sous nos yeux les liens qui unissent les ultra riches et les politiques de la bande du Fouquet’s.

Au fil de ce feuilleton, on découvre que Sarkozy qui se présente comme le défenseur de ceux qui se lèvent tôt, n’est en fait que le chambellan (mal éduqué) des descendants des deux cent familles.

Depuis 2007, il emploie toujours la même méthode consistant à allumer plusieurs feux à la fois en différents endroits. Vous êtes en train de défendre vos acquis sociaux que le voilà en train de s’attaquer à la santé.

Et ainsi de suite.

Les médias aux ordres de ses amis étant là pour rajouter de la confusion à la confusion.

Face à cette multiplication et cette apparente dispersion des attaques qui font partie d’un même plan global qui est de casser les acquis du CNR, la réponse n’est pas à la hauteur des enjeux.

Les résistances sont nombreuses mais restent dispersées.

Et c’est exactement ce que Sarkozy voulait : multiplier les attaques pour disperser les forces de résistance. Il faut lui donner acte de la réussite de sa stratégie. Et au passage ce poser la question de la responsabilité des directions syndicales.

Un bon exemple de dispersion / diversion nous est donné avec le nouveau franchissement de ligne jaune que constitue l’entreprise Pétainiste de stigmatisation des Roms à laquelle on va répondre par une journée de protestation le 4 septembre. Soit trois jours seulement avant la manifestation du 7 septembre pour la défense des retraites.

Et une fois de plus, on tombe dans le panneau. Au lieu de répondre à cette provocation en en faisant un motif supplémentaire à rajouter au cahier de doléance on s’empresse d’appeler à une journée de protestation le 4 septembre. Et Sarkozy de se marrer.

Nous ne devons plus nous laisser "dictaturer "le lieu, le motif et la date de la confrontation. Face à un gouvernement illégitime qui dérive doucement mais sûrement vers l’extrême droite on a l’obligation d’opposer un refus et une riposte globale à la politique mortifère de la clique au pouvoir.

Cela passe par une grève illimitée.

Si pour cela, il faut déranger dans leur sommeil quelques dirigeants syndicaux ou politiques un peu trop gras et endormis, qu’a cela ne tienne.

Parce que toi, moi sommes tout à la fois Rom, racaille, jeune, vieux, sans papier, travailleur du privé, fonctionnaire, chômeurs, précaires. Le temps n’est plus à la dispersion, en face ils sont unis et déterminés. A nous de l’être aussi et sans états d’’âmes...

Les 4..7 septembre, c’est dans la rue que ça se passe !

Carland

Source : BELLACIAO



Publié le 20 août 2010  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin