e-torpedo le webzine sans barbeles



Les émeutes de la fin Henni Mahammedi Bouzina

Catégorie société
Il y a (3) contribution(s).

« Ils veulent que nous les écoutions et ils ne nous écoutent pas, alors nous cassons »

Cette déclaration d’un jeune émeutier en Algérie résume tout le désarroi d’une jeunesse qui vit dans l’exclusion politique et sociale, la précarité et le déni de ses droits.

Ce « ILS » ne désigne pas seulement les tenants du pouvoir mais l’ensemble des institutions et organismes et partis d’opposition absents et silencieux durant ce qu’il faut bien appeler une « intifadha ».

Les causes de cette fièvre insurrectionnelle sont à chercher ailleurs que dans la subite augmentation des produits alimentaires de première nécessité.

L’année 2010 a été jalonnée de jacqueries , de « harga », de procès inquisitoriaux,et, phénomène nouveau et dramatique , de tentatives de suicide collectif. Autant donc de signaux précurseurs d’un mouvement de contestations généralisé et violent par manque de canaux d’expression et de structures organisationnelles de la société civile capables de lui donner un contenu politique clairement exprimé

Cette année 2010 a été aussi celle des grands scandales de la corruption et particulièrement ceux touchant la Sonatrach pourvoyeuse de 97,8% des recettes d’exportation et du budget de l’état.

A cela il faut ajouter une justice obéissant servilement à l’exécutif et traitant les justiciables comme des sujets et non des citoyens au service desquels elle devrait être et au nom desquels elle se doit de rendre ses arrêts.

Enfin le fossé, qui ne cesse de s’élargir, séparant, l’état, le pouvoir et ses affidés qui affichent une opulence indécente, de la grande majorité du peuple qui vit dans la pauvreté alors que jamais le pays n’a autant engrangé de réserves financières.

Injustice, corruption, « hogra » et mépris à l’endroit des couches populaires et des travailleurs sont les ingrédients de cette véritable intifadha prévisible qui, sans l’exprimer par des mots d’ordre, exige ni plus ni moins un changement radicale du régime politique actuel. Changement qui ne pourra se faire qu’avec le départ de cette véritable association de malfaiteurs, que sont devenus le gouvernement, l’assemblée nationale et le sénat, même si certains sénateurs et députés y siègent « à l’insu de leur plein gré », qui fonctionnent sur le mode mafieux régulé par un équilibre de clans autour du partage de la rente pétrolière qu’ils n’arrivent plus à gérer.

Face à ce pouvoir usurpateurs des partis se disant d’opposition font de la figuration politique grassement rétribuée

afin de donner au système une façade démocratique alors qu’ils peuvent même pas tenir de réunion d’importance sans autorisation préalable et acceptant un état d’urgence qui a pour seule justification de geler toute activité politique critique et indépendante du système.

Fort heureusement, des militants de tendances diverses , des syndicalistes et des travailleurs développent des îlots de résistance à travers le pays. Ceux là sont à saluer et à soutenir dans leur lutte quotidienne et sont appelés à constituer une alternative politique .

Voilà résumée en peu de mots la lecture que l’on peut faire de la situation actuelle du pays.

Les déclarations insultantes à l’endroit de la jeunesse du ministre de l’intérieur traduisent on ne peut mieux la réponse d’un pouvoir enfermé dans un autisme suicidaire

ne doivent pas laisser indifférents les démocrates sincères qui ont à cœur l’avenir de la nation, car c’est de cela qu’il s’agit en dernière instance.

Si la partie saine de l’élite, saisi le message de cette formidable jeunesse pour lui donner un prolongement politique et institutionnel, elle ferait de cette intifadha les émeutes de la fin d’un régime despotique et illégitime qui n’a que trop duré.

La liberté et la dignité à un pris qu’il faut payer !

Henni Mahammedi Bouzina Source : le matindz
Le 21 Janvier 2011

Lu sur RADIO AIR LIBRE



Publié le 23 janvier 2011  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin