e-torpedo le webzine sans barbeles



Nucléaire :Puisqu’on vous le dit par Thierry CSP

Catégorie société
Il y a (24) contribution(s).

Ce n’est qu’un tremblement de terre, les centrales ne risquent rien.

Ce n’est qu’un petit tsunami de rien du tout, les centrales c’est du solide.

Ça vient un peu d’exploser mais rien de vraiment inquiétant.

Ça vient encore d’exploser mais parler de catastrophe nucléaire est complètement prématuré.

Ce n’est pas une catastrophe nucléaire.

Ce n’est pas vraiment une catastrophe nucléaire.

C’est un peu une catastrophe mais pas vraiment nucléaire.

C’est une petite catastrophe un peu nucléaire.

C’est une petite catastrophe nucléaire mais plus Three Miles Island que Tchernobyl.

C’est moitié Three Miles Island/moitié Tchernobyl.

C’est un peu Tchernobyl mais pas encore vraiment, y a de la marge...

Les "autorités compétentes", pourtant expertes dans l’art de se décrédibiliser plus vite que leur ombre, ont pulvérisé des records ces dernières heures, puisque obligées de dire un jour l’exact contraire de ce qu’elles assénaient le jour d’avant, et la palme de la bêtise revient incontestablement aux duo de clowns Eric Besson/NKM,

tous deux pris en flagrant délit de gros bobards.

Mentir est mine de rien un art subtil, et pouvoir mentir en sachant parfaitement qu’on raconte de craques n’est pas si évident que ça ; quant à mentir à quelqu’un en le regardant calmement et droit dans les yeux, ça dénote une maîtrise du concept porté à son point le plus sophistiqué. Mais on parle de gens de droite, aussi, c’est dire si des gens pareils baignent là-dedans comme porcelets dans leur auge et ce camp s’est toujours démarqué par son élevage intensif de mythomanes pathologiques.

Comme désormais on ne peut plus guère dissimuler l’ampleur des dégâts, on siffle la meute pour un tout petit peu murmurer du bout des lèvres qu’éventuellement le nucléaire n’est pas si safe que ça oui bon d’accord admettons, mais surtout pour taper sur les écologistes comme si c’était vraiment la priorité du moment. Et ceci dit pour des gens payés soit par l’Elysée soit par Areva, soit les deux à la fois, c’est de fait la priorité absolue, n’est-ce pas.

Ainsi, un désopilant lobbyiste s’est vu accorder une tribune dans une Rue89 décidément en chute libre, article particulièrement ridicule qui a toutefois le mérite de défouler joyeusement les commentateurs du site, cruellement en manque d’imbécile heureux à défoncer depuis qu’Hugues Serraf essaie de se faire piteusement remarquer sur Atlantico. Et le raté Marc Cohen - (quand on en est réduit à écrire sur Causeur, c’est le signe indubitable qu’on est un raté : sinon, on écrirait n’importe où ailleurs, y compris dans Aquarium Magazine) - de se fendre lui aussi d’une sévère diatribe non contre la radioactivité mais sur le danger évidemment bien plus grand que représentent les partisans de l’éolienne.

On a les adversaires imaginaires qu’on mérite.

Encore ces deux là sont-ils payés pour ça, ce qui n’est pas le cas des hordes d’imbéciles déchaînés qui tempêtent dans tout l’Internet en ressassant leurs lieux communs de niveau paléolithique sur l’air "c’est ça ou la bougie !".

Signe des temps d’un pays qui s’enfonce chaque jour un peu plus dans le conservatisme le plus moisi et le conformisme en béton de franges les plus hystériques et hargneuses qui soient, et sont systématiquement vent debout pour défendre à tout prix un système qui les a niqué profond toute leur vie de salariés en les empoisonnant en même temps avec de la bouffe de merde et des ondes électromagnétiques.

Quelque part, ces gens souffrent, c’est évident.

Mais la compassion à ses limites à la fin, et on finirait par avoir envie de les envoyer nettoyer du plutonium à la main. Si on était méchant, bien sûr.

Toutefois, qu’on se rassure : il est évidemment absolument improbable que pareille catastrophe arrive chez nous parce que comme s’efforce de le faire croire le lobby nucléaire en France :

nous, notre uranium, il est pas du tout comme celui des russes ou des japonais. Le nôtre il est mignon

et tellement inoffensif qu’on en distribue des échantillons gratuits dans les maternelles pour que les enfants jouent avec et c’est joie innocente de le voir rire en se voyant devenir fluorescents.

À tous les niveaux et dans tous les domaines, la situation est parfaitement sous contrôle.

Source : comite-de-salut-public

Lu sur Radio Air Libre
mercredi 16 mars 2011



Publié le 17 mars 2011  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin