e-torpedo le webzine sans barbeles



Le viol, le sexe, les pulsions et les stéréotypes par La Louve

Catégorie société
Il y a (211) contribution(s).

(JPEG)

Je ne sais évidemment pas ce qu’a fait ou pas DSK. PERSONNE ne sait, sauf lui et elle. Je ne parlerai donc pas de lui. J’imagine que la justice américaine va faire son travail. Et je m’en tiens là pour l’instant.

Je suis cependant assez choquée , en tant que femme, et militante, par certains propos sur tels forums, telles pages Facebook... révélés à l’occasion de discussions sur cette triste affaire.

Je me sens donc un peu obligée de jeter ces quelques remarques à la volée :

Oui, on peut être "moche", ou "vieille", ou les deux, et être victime de viol ou de tentative de viol.

Oui, un homme peut avoir recours à des services sexuels tarifés, aller voir des prostituées et ne pas être pour autant un violeur.

Oui, on peut être "propre sur soi" , même aller à l’église , à la mosquée ou au temple, aimer ses enfants, et être un véritable pourri avec les femmes, ou les enfants des autres.

Oui on peut être un "séducteur", "aimer les femmes" et aussi connaître les limites de base, et respecter les femmes, et ne pas être un violeur.

Oui , on doit avoir le droit de se défendre contre tout type d’agression ou de crime sexuel quel qu’il soit et quel que soit l’auteur.

Oui, l’histoire criminelle de l’humanité est pleine de gens dont "on n’aurait pas dit que" ou "pas cru que..." mais qui pourtant ont...

Il ne faut pas tout mélanger, sinon on minimise la spécificité du viol, qui n’est pas seulement un acte sexuel "un peu forcé", une pulsion de cul qui part en vrille. Minimisant le viol, on agresse une seconde fois les victimes.

Le viol, c’est autre chose.

Viol de guerre, viol sur les esclaves, viol au détour d’un parking sombre, viol "punitif" en réunion, viol "pour rire" en tre "copains bourrés dans une soirée"... etc

Une prostituée peut se faire violer par son "client".

Une femme mariée peut se faire violer par son mari.

Etc.

L’agression sexuelle, et a fortiori le viol, sont des actes gravissimes, des crimes odieux dont sont victimes nombre de femmes et d’enfants , mais aussi des hommes d’ailleurs, dans tous les pays du monde.

Par ailleurs, j’ai relevé une propension inquiétante (selon moi) à juger en faveur de tel ou tel sur la base de purs stéréotypes :

Non, rien ne préserve PERSONNE a priori de la bestialité, de la violence, de la lâcheté, du mensonge...

Non, il n’y a pas non plus dans la vie "des gens qui font" et "des gens qui ne font pas "par nature"".

Il n’y a pas de "prédestination" ni génétique, ni divine ni d’aucune sorte, à être ou ne pas être un monstre.

Au pire y a t il des facteurs sociaux ou familiaux favorisants certaines pathologies, quand elles existent (car on peut être un violeur et ne pas pour autant être "fou").

Les chômeurs du Pas de Calais ne sont pas plus "alcooliques" que "violeurs de leurs enfants" (Outreau) par "nature".

Les jeunes hommes d’origine maghrébine ne sont pas plus "dealers" ni les Rroms "voleurs" ni les personnes de confession juive "intéressées par l’argent" par "nature" non plus.

Les "fat cats" de Wall Street ou du FMI ne sont pas plus innocents de toute perversion par "nature" que spécialement "violeurs" par nature non plus.

Les "pauvres" ne sont pas par nature "meilleurs" que les "riches", et inversement. Les Noirs ne sont pas meilleurs ni pires par essence que les Blancs.

Etc.

C’est bien ce que relevait d’ailleurs Foucault quand il parlait du triple parricide de Pierre Rivière : cela interroge toujours les "autres", mais n’oublions pas qu’au fronton du Tribunal où sont jugés les plus épouvantables criminels,

il est bien écrit "liberté ÉGALITÉ fraternité" et que c’est une forme de mystère.

Après avoir lu et présenté le mémoire écrit par Pierre rivière sur son triple crime, Foucault dira encore :

"Ce texte dans la beauté duquel les uns verront une preuve de raison (donc la raison de condamner à mort), les autres un signe de folie (donc la raison de l’enfermer à vie)."

Ce ne sont vraiment pas des sujets dont on devrait pouvoir parler à la légère, sans savoir, encore moins sur le mode de la plaisanterie ou de la polémique...

De : La Louve

Source : BELLACIAO



Publié le 10 juin 2011  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin