e-torpedo le webzine sans barbeles



The cow-boys junkies

Catégorie Musique
Il y a (6) contribution(s).

(JPEG) The Trinity Sessions " enregistré en 1988 dans une église canadienne pour la somme de 250 Dollars est une oeuvre musicale unique et magique.

Elle est l’oeuvre d’une chanteuse de Toronto :Margo Timmins accompagnée de ses deux frères Michael et Peter ainsi que d’un bassiste venu de Montréal Alan Anton. La formation porte l’un des plus joli noms du paysage pop-rock :The Cow-boys junkies.

Le disque ne comporte aucun instrument électrique ,il est épuré de toute musique country traditionnelle et nous laisse dès la première écoute une incroyable impression d’apesanteur et d’éternitée anesthésiée. La voix chuchotée de Margo nous entraîne dans un univers somptueux feutré et vénéneux.

On y trouve des reprises de Hank Williams (I’m so lonesome I could cry) d’Elvis Presley (blue moon revisited) et de Patsy Cline ( walking after midnight) mais c’est avant tout la version inoubliable du Sweet jane du Velvet Underground qui fait entrer ce disque dans la légende.

Lou Reed qu’on sait pourtant avare de compliments et qui n’aime guère qu’on reprenne ses chansons déclara à la première écoute qu’il n’avait jamais entendu une de ses chansons, reprise avec tant de sinçérité et d’intensité.

Les albums des Cow boys junkies ne rencontrèrent pas le succès mérité et malgré la qualité des compositions et la voix de margo (déchirante cover de Neil Young ’powderfinger’) le groupe cessa vite d’interesser le public.

Plus dure sera la chute et d’autres albums suivront ’the Trinity sessions’ jusqu’à ’the miles from home ’ en 1998 ,depuis longtemps les fans , même ceux de la première heure ont décroché et les Cow Boys Junkies sont devenus un groupe pour initiés, un groupe-référence certes mais dont la carrière est maintenant derrière lui .

Jamais ils ne réussiront à retrouver la magie éblouissante de leur premier album et on peut affirmer aujourd’hui que ce premier album plein de ferveur et de grâce a obtenu sa place dans le panthéon des disques-cultes de l’histoire de la musique contemporaine.



Publié le 29 décembre 2004  par Jimbo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin