e-torpedo le webzine sans barbeles



Remerciements de la gauche française à la gauche allemande pour lui avoir éclairé le chemin à suivre pour rétablir un vrai discours de gauche !

Catégorie politique
Il y a (4) contribution(s).

(GIF) Les sites Link & Partei m’ont fait beaucoup de bien du côté français où je me trouve (le Parti Communiste) mais en France nous connaissons depuis longtemps - et ceci en dépit de la victoire électorale de 1981 (cela remonte à longtemps maintenant) - les mêmes difficultés lorsqu’il s’agit de rendre les gouvernements plus proche de cette représentativité politique d’une minorité dont la gauche ne peut se séparer sans quoi elle fait fausses route, devient monopoliste et carriériste, complètement élitiste s’estimant alors dans le droit d’imposer un socialisme majoritaire comme l’unique formation politique digne de représenter la gauche dans l’Etat.

Depuis 1981, la gauche française pourtant parvenue au pouvoir après une longue absence a purement et simplement raté la démocratie et toutes les valeurs humanistes et paritaires dont elle prétendait être porteuse. A croire qu’elle était décidée à « faire taire le communisme » ! Tout comme les droitiers avaient l’habitude de le faire, mais ça on y était plus habitué... Seulement là où la gauche a raté la démocratie, c’est dans l’abnégation dont surent faire preuve les socialistes pour ne pas intégrer (en partageant les programmes) les représentants de ces dirigeants de ces petites formations politiques issues des gauches historiques dans les gouvernements successifs en leur léguant des fauteuils ministériels et des tâches gouvernementales au sein des équipes au pouvoir... Et aboutir pour finir à des configurations 100% socialistes et conduire à 100% d’échecs.

Je suis pas extrémiste lorsque je parle de 100% d’échec du socialisme puisque Strasbourg, d’où je viens, a vu successivement sa majorité de gauche se perdre dans des chamailleries provoquées par une sorte de culte de la personnalité qui s’empare des candidats socialistes lorsqu’ils sont déclarés candidats, quitte à perdre des sièges et rester dans l’illusion de proposer quelque chose de nouveaux quant à leur politique alors qu’ils en séparent la base militante et forte des idées de la gauche en lui demandant de se soumettre à son dirigisme de parti unique socialiste dont il ne reste plus grand-chose de gauche depuis le libéralisme (capitalisme !).

Tant que ne seront pas instituées des formulations concrètes de partage effectif du pouvoir parmi les différentes composantes de la gauche nous resterons sous le régime des dictatures démocratiques ou de la démocratie totalitaire et la gauche ne reviendra plus jamais au pouvoir par les urnes, sous quelque forme que ce soit. Ainsi nous aurons encore l’apanage d’appartenir à un patrimoine politique de placards, inefficace, que l’on n’écoute plus et dont les socialistes se sont servis pour arriver au pouvoir mais pas pour faire cohabiter les forces de la gauche multiples et différentes mais pourtant porteuses des mêmes espoirs dans leur finalité puisque dans les fonctions de pouvoir, rien n’est jamais cédé en faveur d’une représentativité communiste.

Alors prenez-en un maximum des sièges du Bundestag et faites plier Schröder pour qu’en France nous puissions retrouver le sens de la gauche !

Et les programmes appropriés au développement d’une société équitable déjà dans la forme de ses représentativités gouvernementales qui devraient rester paritaires et égales entre communistes et socialistes au lieu de pousser à se réjouir le camp socialiste dès lors que les résultats des urnes lui donnent plus d’importance au regard des pourcentages et que ses sourires s’agrandissent aux yeux d’un communisme qu’ils font disparaître politiquement alors qu’ils étaient censés (socialistes et communistes, en France du moins) faire route ensemble dans un partage politique des têtes représentatives, pensantes elles l’ont toujours été un peu moins...

Excusez-moi mais les révolutions commencent par les idées et permettent d’éviter les bains de sang si les principes démocratiques du partage politique entre les gauches restent maintenus. Réaliser cela est plus important pour sortir d’une société politique qui cherche toujours autant à faire de sa mission un commerce équitable plutôt qu’une société paritaire.

Vivement Dimanche soir que soient comptabilisés les parts Link-Parteil et que la gauche française en soit illuminée si ce n’est pas Merkel emportant dans son cartable toute son expérience de dictature économique et l’enterrement de tous les espoirs de survie d’une parcelle de la gauche, pour un temps seulement... Courage, espoir et rouge froncé ne seront pas de trop des deux côtés de la frontière pour les temps à venir qui connaissent déjà en France un massacre droitier d’une rare ampleur et si nos lycéens parlent de « méthodes utilisées inégalables à celles mises en place par Vichy » quant aux rafles et autres nettoyages je vous laisse imaginer toute la justice condescendante paralysée lorsqu’il s’agirait de porter plainte contre des gens qui déclarent « ça me plait le kärcher, quand Sarkozy dit qu’il faut nettoyer, je trouve cela bien mais il faudrait aller plus loin encore... je voterai certainement pour Le Pen ».

La France a toujours été dans un drôle d’Etat depuis 1942 et 1941 où elle institua la loi sur la délation, décret dont elle n’a jamais pu se passer et qu’elle n’a même pas daigné rayer de ses lois civiles. C’est ahurissant la domination de ces droites réunies en une seule par sa même extrême, étrange démocratie...



Publié le 17 septembre 2005  par ichlo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin