e-torpedo le webzine sans barbeles



Phobies

Catégorie édition
Il y a (3) contribution(s).

(JPEG)

S’il arrivait à nos parents d’employer le terme d’analyse, le mot ne pouvait concerner qu’un potache ou un potard. Du domaine réservé de l’enseignement ou de la pharmacie, l’analyse était de grammaire, elle était d’urine- à moins qu’elle ne fût de l’urine de grand-mère !- ou elle ne l’était pas. Ou alors si peu !

Les plus instruits avaient entendu parler d’un certain Freud qui tentait, à la fin du siècle dernier, d’expliquer les rêves de ses patients, leurs obsessions et leur comportement en se livrant à l’exploration de leur inconscient- "Dr Sigmund, I presume"- mais il s’agissait de cas isolés qui n’empêchaient pas le commun des obsédés à dormir.

Les nourrissons suçaient paisiblement ce qui leur passait à portée de menotte et tartinaient généreusement leurs couches sans que leurs parents eussent l’idée de s’inquiéter de savoir s’ils en étaient au stade oral ou anal.

Bref, chacun vivait gentiment avec ses petites manies, ses goûts et ses dégoûts et s’accommodait -selon son milieu social- de ses frayeurs ou de ses trouilles. Personne n’en faisait un plat et l’on ne se ruait pas pour autant chez son médecin de famille.

Or, voici qu’aujourd’hui nos petits travers sont devenus des manies et des gens à habitudes des maniaques. On n’a plus peur désormais, on a des phobies, ce qui a tout de même une autre allure.

Le pauvre Poil de carotte qui faisait dans son froc à l’idée de sortir la nuit fermer le poulailler, serait maintenant déclaré nyctalophobe... Et c’est Mme Lepic, sa mère qui serait bien emmerdée ! Si tout le monde ne peut pas s’offrir une Rolls Royce, il est en revanche à la portée du premier venu d’employer des mots au-dessus de ses moyens.

Béni soit le vocabulaire !

Il est la baguette magique qui fait de la citrouille un carrosse de fête qui transforme les peurs de Cendrillon en phobies de princesse. Que chacun des pauvres angoissés que nous sommes parvienne à découvrir dans la liste ci-dessous le mot magique qui habillera aux séduisantes couleurs de la psychanalyse ses terreurs inavouées, c’est la grâce que je nous souhaite :

Phobies concernant la nature
-  Peur de l’eau : hydrophobie
-  Peur du feu : pyrophobie
-  Peur de la mer : thalassophobie
-  Peur de la montagne : orophobie
-  Peur des hauteurs : acrophobie
-  Peur des précipices : cremnophobie
-  Peur des rivières : potamophobie
-  Peur des orages : cheimophobie
-  Peur des éclairs : astrapéphobie
-  Peur des courants d’air : aérophobie
-  Peur de la lumière : photophobie
-  Peur de l’obscurité : kénophobie (ou kénonauphobie)
-  Peur de la nuit : nyctalophobie (ou nyctophobie)
-  Peur des poussières : myxophobie (ou mysophobie)

Phobies concernant le corps et la santé
-  Peur de la douleur : algophobie
-  Peur des maladies : nosophobie
-  Peur des microbes : microbiophobie
-  Peur des poisons : toxicophobie
-  Peur du sang : hématophobie
-  Peur de la mort : thanatophobie
-  Peur des médicaments : pharmacophobie
-  Peur de la constipation : apopathodiaphulatophobie
-  Peur des poils : trichophobie
-  Peur de l’aspect disgracieux d’une partie de son corps : dysmorphophobie

Extrait : Au bonheur des mots Encyclopédie souriante et irrévérencieuse de la culture et des lettres françaises, à l’intention des esprits peu chagrins soucieux d’enrichir leurs connaissances sans pour autant s’ennuyer. de Claude Gagnière Editeur : Robert Laffont (1989)



Publié le 7 novembre 2005  par torpedo


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin