e-torpedo le webzine sans barbeles



Transformer de Lou Reed

Catégorie Musique
Il y a (5) contribution(s).

Transformer (1972) Dès la photo de la pochette, dès le titre de l’album, le ton est donné."Transformer" est et restera pour toujours l’album définitif des déviances et des perversions, un cocktail de sexe, de poudre, de sang et de sperme.

(JPEG)

Lou Reed, aidé dans cette entreprise par David Bowie plus visionnaire que jamais, nous offre avec ce chef-d’oeuvre une galerie de portraits désespérés, du mal de vivre urbain rescapé du pavé new-yorkais, des zombies plus morts que vifs Lou Reed nous offre un album qui bien qu’étant devenu aujourd’hui un classique absolu, n’a rencontré à l’époque qu’un mince succès, le leader du Velvet ayant déjà pour beaucoup un pied dans la tombe.

Pratiquement tous les titres, parmi les onze proposés dans cet album essentiel, sont devenus des chansons cultes ("Satellite Of Love", "Perfect Day", "Vicious"... ), et Lou Reed a obtenu avec "Transformer", son seul et unique véritable ’hit’, le célébrissime "Take a Walk On The Wild Side" (chanson universalement connue, davantage encore que son créateur lui-même, et qui dresse une croustillante galerie de portraits des personnages-clés de la Factory warholienne).



Publié le 5 janvier 2005  par Jimbo


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin