e-torpedo le webzine sans barbeles



Elections au Venezuela : victoire pour Hugo Chavez de Caracas

Catégorie politique
Il y a (1) contribution(s).

(JPEG)

Les candidats proches du président Hugo Chavez seraient en passe de remporter la totalité des 167 sièges en jeu lors des législatives de dimanche, a déclaré un député proche du pouvoir, rendant compte de résultats toujours officieux, alors que le décompte se poursuivait.

"Selon les chiffres dont nous disposons, les 167 membres de l’Assemblée nationale (...) sont des partisans du projet national" sous la houlette de Hugo Chavez, a déclaré Willian Lara, un des dirigeants du Mouvement de la Cinquième république (MVR) du président.

"Le Mouvement de la cinquième république a gagné, en tout, 114 députés", a ajouté Lara, précisant que le reste des députés élus appartiendraient à des partis également proches de Chavez.

Selon Jorge Rodriguez, président du Conseil national électoral, avec 79% des bulletins comptabilisés, la participation était de 25%. Les responsables électoraux ont fait état d’un vote se déroulant dans le calme dimanche.

Des caravanes de voitures de partisans de Chavez ont investi les rues de Caracas, fêtant la victoire à coups d’avertisseurs à l’issue du vote boycotté par cinq partis d’opposition, se plaignant du système électronique de vote et dénonçant la partialité du Conseil électoral.

Auparavant, le président Chavez, après avoir voté dans une école, avait balayé le boycott de cinq partis d’opposition : « ce sont de vieux partis qui sont déjà morts », a-t-il lancé. « Le monde entier sait qu’une véritable démocratie est en marche ici au Venezuela », a-t-il ajouté.

Il a accusé l’administration américaine « impérialiste » d’être à l’origine de ces défections dans le but de déstabiliser son pays, dont les relations avec Washington sont tendues depuis son arrivée au pouvoir en 1998.

De son côté, Maria Corina Machado, qui dirige le groupe d’observateurs Sumate, soutenu par les États-Unis, a qualifié le vote d’« illégitime ». « Nous allons avoir un parlement à parti unique qui ne représente pas de vastes secteurs de la société », a-t-elle estimé dans un communiqué.

Pour Gerardo Blyde, du parti d’opposition Justice d’Abord, a estimé, face à l’abstention massive, que « le silence a unifié les Vénézuéliens ».

Les députés « bolivariens », partisans de Chavez, contrôlent 52% de l’Assemblée nationale sortante, soit 89 sièges sur les 165 que compte actuellement la chambre basse. Dans la future Assemblée, qui comptera 167 sièges, ils ambitionnaient de détenir une majorité des deux tiers, afin de faire passer des réformes constitutionnelles très contestées par l’opposition.

Ils comptent surtout pouvoir permettre à Chavez de rester à la présidence au-delà de 2012, limite actuelle en cas de réélection en décembre 2006. (AP)

source : bellaciao



Publié le 6 décembre 2005  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin