e-torpedo le webzine sans barbeles



the velvet underground 1969

Catégorie Musique
Il y a (4) contribution(s).

(JPEG) The velvet underground (the velvet underground 1969) Nous sommes en 1969 et le Velvet Underground panse ses plaies .

C’est au tour de John Cale, après Nico, de quitter le navire, Andy Warhol s’est fait flinguer par Valérie Solanas qui l’a laissé pour mort. Drella ne s’en remettra jamais.

C’est en 1969 que paraît le troisieme Velvet qu’on appellera aussi "l’album au canapé", ce canapé défoncé et recupéré selon la légende sur le trottoir devant la Factory, où posent mi-assis mi-vautrés, les 3 rescapés du Velvet originel accompagné de Doug Yule le nouveau venu qui remplace John Cale au pied levé.

Les choses sont bien différentes et il y a sur ce disque (plage 6) une chanson qui pourrait à elle seule résumer l’état d’esprit du groupe, elle se nomme "Beginning To See The Light", et en effet c’est une étrange impression d’apaisement et de calme qui domine tout au long de ce troisième album, tantôt gai, tantôt mélancolique et qui propose un subtil mélange de chansons aux climats et aux ambiances diverses : "Candy Says" (hommage à un travesti qui fréquentait la Factory), Pale Blue Eyes (écrite par Lou Reed pour une femme dont il était tombé amoureux), "Beginning To See The Light" (chanson d’espoir et de renouveau) , "That’s The Story Of My Life" (chanson sur le bien et le mal), "After Hours", chantée par Maureen Tucker (comptine qui sous des abords gentillette est en verité une ode à la nuit, aux bars et à la fête, "What Goes On" (qui donnera son nom au plus important fanzine du groupe) ; seul le curieux et torturé "The Murder Mystery" nous renvoie au Velvet experimental de 67-68.

The Velvet Underground est le premier disque du Velvet que l’on peut raisonnablement mettre entre toutes les oreilles, c’est un disque inespéré apres le terrifiant White Light / White Heat paru un an plus tôt.

Jamais la voix de Lou Reed n’a été si envoûtante, jamais les chansons n’ont eu cette légèreté et cette grâce c’est un album-charnière pour le groupe, après le chaos et le fracas, et avant les chemises à fleurs de Loaded.

C’est un album essentiel et incontournable.



Publié le 19 janvier 2005  par Jimbo


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin