e-torpedo le webzine sans barbeles



Le deuxième volet des travaux d’Hercule de Sufjan

Catégorie Musique
Il y a (5) contribution(s).

(JPEG)

Dans la flopée quotidienne des nouveaux artistes ,des nouveaux albums on guette sans cesse l’émergence de celui ou celle qui saura de par son talent , son originalité , son opportunité proposer LE disque qui va se détacher de la masse des productions musicales. On attend le disque qui va faire l’unanimité , celui devant qui personne ne peut faire la fine bouche et il faut avouer (et c’est tant mieux !) que ca n’arrive pas souvent

Le dernier exemple qui me vient à l’esprit est Grace du regretté Jeff Buckley qui avait enchanté la planète à la sortie de son premier album devenu depuis une référence incontournable .

Nous n’avons pas affaire avec "come on feel the illinoise" à un premier album mais plutôt à la suite d’une expérience musicale annoncée ,un projet délirant et complétement fou puisque ce disque est le second d’une série de 50 albums que Sufjan Stevens va consacrer aux Etats-Unis d’Amerique (1 disque par état vous l’aurez sans doute compris).

Après Michigan déjà prometteur voici donc "come on feel the illinoise". Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une pure merveille.

22 titres (avec les instrumentaux ) et dès les premières secondes de Concerning the UFO Sighting near Highland, Illinois on est totalement sous le charme de la voix et de la mélodie puis tout s’enchaine comme dans un rêve.

The black hawk war or, How to Demolish an Entire Civilization and Still Feel Good About Yourself in the Morning, or, We Apologize for the Inconvenient but You’re Going to Have to Leave Now, or, "I have fought the Big Knives and will continue to fight them until they are off our lands !" (oui c’est bien le titre) -John Wayne Gacy, Jr.(plage 4) -Jacksonville(plage5)-Chicago (plage9)-Casimir pulaski day (plage 10) The Man of Metropolis Steals Our Hearts(plage 12)

tout n’est que féerie et enchantement.

Le disque pourrait bien s’arrêter et on s’en contenterait aisément mais nous n’en sommes qu’à la moitié et même si la seconde partie est un peu en deçà, on y croise encore quelques chansons pour nous faire frissonner The Predatory Wasp of the Palisades Is Out to Get Us !(plage 15)ou encore They Are Night Zombies !! They Are Neighbors !! They Have Come Back from the Dead !! Ahhhh !(plage 16) et tout s’écoule limpide jusque Out of Egypt, into the Great Laugh of Mankind, and I shake the dirt from my sandals as I run

magnifique instrumental qui clotûre ce disque bouleversant.

Que Sufjan Stevens soit pétri de talent l’écoute de ce disque ne pourra que vous le prouver mais le plus étonnant c’est de constater la maitrise dans l’élaboration de ce disque ,cette curieuse impression que tout est à sa place alors que l’on sait que come on feel the illinoise est un disque de bric et de broc,un disque bricolé par un artiste totalement génial hors des modes et hors du temps.

Certains disques (Astral weeks - Five leaves left - Chelsea girls - Rock bottom ...) semblent arrêter le temps lorsque les écoutes Come on feel the illinoise font indiscutablement partie de ces rares disques là.

Evidemment les références vont bon train, de Nick Drake a Robert Wyatt en passant par Van Morrison ou Van Dyke Park et c’est vrai qu’il y a un peu de tout cela chez ce surdoué mais pas seulement fort heureusement car on sent à l’écoute de ce disque, une véritable personnalité ,une conception dans l’élaboration de la musique complétement à part.

Les internautes et autres bloggeurs passionnés ont, bien avant les magazines musicaux de références encensés ce disque que l’on retrouvera aux premières places dans tout les inévitables classements de fin d’année 2005 mais pas besoin des conseils d’un quelconque magazine pour ressentir l’émotion qui se dégage à l’ecoute de ce joyau, cette harmonie, cette impression de paix mélancolique et de lumière qui auréolent ce disque incontournable et essentiel.

La sensation de paix et d’harmonie n’est pas un luxe dans le quotidien du monde de brutes dans lequel nous vivons alors achetez ! offrez ! faites écouter ! partagez ! ce disque magnifique avec ceux que vous aimez et pourquoi pas aussi avec ceux que vous n’aimez pas.



Publié le 15 avril 2006  par Jimbo


envoyer
commenter
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin