e-torpedo le webzine sans barbeles



Le noir est une couleur roman autobiographique de Grisélidis Réal

Catégorie on aime
Il y a (2) contribution(s).

Le noir est une couleur qui naît avec les années 60.

Une jeune mère s’enfuit en Allemagne avec ses enfants et Bill, son amant noir américain, arraché à un asile psychiatrique genevois.

Au terme de leur cavale, l’étrange famille va échouer à Munich, ville a priori hostile à leur mauvais genre.

Petit à petit, pour survivre et échapper à l’inertie psychique de son compagnon, la narratrice va, sans souteneur ni tabou, se livrer à la prostitution.

Loin du témoignage misérabiliste d’une déchéance, le récit s’éclaire d’une passion parallèle, celle de Grisélidis pour Rodwell, un soldat noir américain rencontré dans un bordel.

Cet amour fait basculer le livre qui irradie alors un parfum de marijuana et de réalisme halluciné.

(JPEG)

On y découvrira l’envers du miracle de la reconstruction de l’Allemagne, celle des boîtes de jazz pour GI’s, des petits trafiquants de came et des campements de rescapés tziganes.

La force documentaire, l’énergie stylistique et l’anticonformisme de ce destin féminin forment un cocktail détonnant.

-  source : Editions verticales



Publié le 24 juin 2006  par torpedo


envoyer
imprimer
sommaire
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin