Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
France : LES SOLDES DE L’AN 07
décortiqués par Liégeois et Solo

30 août 2007

par torpedo

copyright : Les soldés de l’An O7 (numéro hors-série de « Caricature et caricatures » (Avril 2007)

Extraits :

Les décomposés

F le maudit

(JPEG)
Fabius
caricature copyright Solo

(Laurent Fabius)

Laurent le mirifique, le plus jeune premier ministre qui a jamais gouverné en France, n’a pas de chance.

Quand il jurait qu’il n’avait pas donné l’ordre de couler le Rainbow Warrior, c’était vrai, mais personne ne l’a cru. Quand il affirmait n’avoir aucune responsabilité dans l’affaire de sang contaminé, c’était vrai, mais personne n’a voulu l’entendre.

Quand il a dit qu’il rêvait d’une Europe sociale et fraternelle, qu’il ne voulait pas de l’Europe des marchands et du fric-roi, il était sincère, mais tout le monde l’a daubé. Quand il rejette la gauche affairiste, la gauche corrompue, la gauche pétainiste, la gauche néo-stalinienne, la gauche blairiste, la gauche démago, son choix est clair, mais la plupart vont voir ailleurs où ça ne sent pourtant pas très bon. Fabius est un cas :

plus intelligent et plus brillant que tous les autres réunis, mendésiste convaincu mais inavoué

suffisamment pourvu pour n’avoir pas à mettre les doigts dans la confiture, intransigeant comme Robert Badinter, aguerri par d’épouvantables campagnes de calomnies, il est de loin « ce que nous avons de mieux en magasin » ; mais les opportunistes de tous bords, les médiocres et les crapoteux détestent sa stature et ses qualités. L’électeur franchouillard préfère manifestement la combine à l’honnêteté, la bêtise à front de taureau à la devise de la République. Pour lui, et hélas ! Pour les plus démunis, les carottes sont rapées !

Autain en emporte le vent

(JPEG)
Autain
caricature copyright Solo

(Clémentine Autain)

Clémentine ou citron ? Son joli minois serait-il trompeur ? Souvent cette gueule d’ange devient Autain-la hautaine : agressive, péremptoire, arrogante, donneuse de leçons, sectaire.... La fougue de la jeunesse n’excuse pas tout : la dame aurait besoin de prendre des cours d’humour, de scepticisme et de cohérence. Le gentil petit lapin, que madame Buffet et monsieur Delanoë aiment sortir de leur chapeau quand cela les arrange, serait plutôt du genre furet sans pitié. En représentante des chasseurs, elle serait parfaite ; en leader des pigeons, elle semble à contre-emploi. Elle dénonce en toute occasion la « marchandisation » de l’humanité, mais elle ne paraît pas gêner de se vendre au premier sunlight qu’elle croise. Quand elle surgit au fenestron (à tous les fenestrons qu’elle peut trouver !), quand elle racole en direct chez les djeun’s et les viocs, chez les écolos et les féministes, chez les émigrés et les exclus, elle se prend manifestement pour la Jeanne d’Arc radicale des altermondialistes et des antilibéraux. Mais quand elle roule pour le maire « socialiste » de Paris, elle n’est plus que la porte-flingue de la mollesse « social-démocrate ». La « nouvelle offre politique » qu’elle prétend proposer n’est qu’une vieille antienne ressassée :

le grand écart !

N’est pas Louise Michel qui veut.

Grambetta

(JPEG)
Montebourg
caricature copyright Solo

(Arnaud Montebourg)

Fringué comme un bourge, il essaie de la jouer populo. Ce n’est pas parce-que son grand-père était charcutier qu’il peut se croire autorisé à prendre chaque électeur pour une tête de veau ! Concédons-lui qu’il a hérité de son aïeul le goût de la farce : ses analyses contradictoires constituent d’épatants ressorts comiques au service des scènes successives qu’il interprète. Beau comédien que ce Rastignac de prétoire qui finit toujours par pérorer à reculons ! Bel exemple de Zorro de pacotille ! Il affiche volontiers l’arrogance de ceux qui savent tout, de ceux qui gagnent toujours. Mais la réalité le corrige souvent cruellement. On allait voir ce qu’on allait voir : sans coup férir, il allait faire embastiller « l’escroc » Chirac ! Un certain Roland Dumas, assurant l’immunité au sus-visé, l’a roulé dans la farine et renvoyé dans son bac à sable... Il allait régler son compte devant l’Histoire à Mitterrand ! Pour faire carrière au PS, il en est réduit à tresser des couronnes à Tonton sous les préaux d’école... Il allait bouter Ségo, cette nulle, hors de l’arène politique !

Il lui lèche les talons aiguille à longueur d’antenne...

Il aurait fait un excellent président sous la Ivème.

-  Découvrir les autres soldés de l’an 07 : DSK, BUFFET, BOVE, CHIRAC, ROYAL, SARKOSY, LAGUILLER, BESANCENOT, LE PEN, JOSPIN, BOUTIN, LANG etc... etc décortiqués par Liégeois et Solo

-  dans Caricature et Caricatures-Avril 2007 (seulement sur abonnement) Association loi 1901 Té.Arte- 65 rue Blomet, 75 015 Paris

torpedo